vendredi 22 août 2014

A lire : la septième partie de la nouvelle de l'été

vendredi, août 22, 2014 By Femmes Actives , , , , No comments


Cet été nous vous offrons une petite surprise, une nouvelle à lire et écrite par Nathalie Doassans auteure des livres "Fleur et l'Arnacoeur" et "C'est la crise !"
Cette nouvelle sera proposée sous la forme d'un feuilleton et jusqu'à la fin août, vous retrouverez chaque semaine un nouveau chapitre sur le site du magazine. Voici donc la septième et avant dernière partie, ainsi qu'une offre spéciale à découvrir à la fin de la nouvelle :


Les dessous du plus beau jour de votre vie


Je me rends à mon dernier entretien avec Valérie, la fiancée de Moïse, en trainant des pieds. Mon moral est au plus bas. A ma grande surprise, les évènements prennent une tout autre tournure. Elle a une grande confiance en Sophie qui m’a recommandée. Elle a rencontré Lucy qui ne lui a pas du tout plu, un sacré bon point pour elle. Elle est prête à payer plus cher mes prestations haut de gamme parce que d’un, ils en ont les moyens et de deux, si j’organise moins d’évènements, j’aurais plus de temps pour le leur. Cette femme est formidable, j’ai envie de l’embrasser !

Ragaillardie, je lui expose mes idées. Une nouvelle fois, Adam m’a beaucoup aidée sur ce dossier : un mariage dans la prairie, ça l’a plutôt inspiré. J’ai l’immense joie de voir des étoiles s’allumer dans les yeux de Valérie au fur et à mesure que je sors mes trésors de ma besace. C’est pour vivre des moments comme celui-ci que je fais ce métier !

J’ai déniché une magnifique clairière dans un petit bois qui est, par chance, situé à quelques kilomètres seulement. L’installation des tentes qui abriteront le repas laissera suffisamment d’espace pour le buffet apéritif, la scène qui accueillera les musiciens et même une piste d’atterrissage pour les hélicoptères ! Parce que quasiment tous les invités arriveront par les airs !!! J’ai rencontré un traiteur de campagne qui a accepté de travailler avec de la viande kasher. Il s’y prendra dès que nous aurons validé son devis afin d’avoir un temps de séchage satisfaisant pour ses charcuteries. Adam s’est engagé à s’occuper lui-même de planter dans ses serres des fleurs les champs. Elles devront être fleuries pour le mariage et ne seront coupées que le jour J. C’est, selon lui, le seul moyen d’avoir des compositions fraîches avec ce type de fleurs dont l’espérance de vie est très limitée une fois qu’elles sont cueillies. Je n’ai pas à m’occuper de la robe de Valérie puisque sa meilleure amie est styliste et a tenu à lui faire ce cadeau. En témoignage de la grande confiance qu’elle me porte à présent que je vais officiellement gérer l’organisation de l’un des plus beaux jours de sa vie, elle me confie une copie des croquis. C’est qu’il ne faudrait pas que la déco jure avec la robe !

J’ai un peu moins d’un an pour tout organiser et je compte bien faire mon maximum pour être sûre que Valérie et Moïse ne regrettent pas leur choix.

Ils m’ont certainement rendu ma confiance et le gain de ce contrat a fait boule de neige. J’ai dix-huit mariages à organiser dans l’année. Dix-huit mariages !

Je ne vois pas défiler les jours : l’automne, l’hiver et voilà que le printemps est déjà là lançant la saison des mariages. Cette année aura vraiment été intense, toutes ces cérémonies à gérer m’ont donné de nombreuses occasions de revoir Adam qui a tenu à s’occuper personnellement de moi, bien qu’il ait de nombreux employés. Nous sommes devenus amis, et puis plus que des amis… Nous sortons ensemble depuis quatre mois.

Le grand jour, mon grand jour, a fini par arriver : le mariage de Valérie et Moïse.

La cérémonie, le cocktail, le repas, la soirée dansante : tout a été parfait du début à la fin. Les mariés, leurs parents, leurs amis, tous sont enchantés et sont venus me féliciter.

« Cette clairière est magique ! On s’attendait à voir surgir un elfe ou une fée à tout moment ! »

« Ce traiteur, quel délice ! Je suis prête à tout pour récupérer sa carte ma chère ! »

« Et ces fleurs ! Mais qui est donc votre fleuriste ? »

« Je n’ai jamais eu l’occasion d’assister à un mariage aussi réussi ! »

« Et les musiciens ! Et la chanteuse ! Et ces desserts ! »

… etc. Je bois du petit lait, je suis aux anges.

La meilleure des récompenses c’est le simple « merci » plein de sanglots de Valérie au moment de nous quitter. J’ai la certitude d’avoir réussi mon examen de passage vers la haute société. Quelque chose me dit que l’an prochain, c’est moi qui sélectionnerais les mariages dont je veux bien m’occuper !

La suite et fin, la semaine prochaine 

 Biographie de l'auteure :

Nathalie Doassans vit à Bordeaux avec son mari et sa petite fille de 8 ans. Toutefois, c’est par le plus grand des hasards qu’elle travaille depuis 13 ans dans une banque où elle exerce le métier de conseillère pour les clients professionnels.
Petite, elle écrivait des poèmes et des histoires, mais c’est pour sa fille qu’elle se remit à l’écriture. Elle participa alors à un concours de nouvelles policières, fit partie des dix finalistes et sa nouvelle fut éditée, ce qui l'a encouragée à se lancer dans l'écriture d'un roman. Son blog : http://leblogdenathalie.overblog.com/


Deux livres chez PGCOM Editions :
"Fleur et l'Arnacoeur" à découvrir ici et son dernier roman "C'est la crise !" à découvrir ici
___________________________________________________________________________________________________

OFFRE SPECIALE : Frais de port offerts pour l'achat sur le site de l'éditeur du dernier roman de Nathalie Doassans "C'est la crise !" en cliquant ici

Résumé du livre :
 
D’accord, c’est la crise, mais la crise ce n’est pas une fatalité !
Entre son nouveau rôle de créatrice d’entreprise, sa fille à gérer, sa famille à affronter, mais toujours avec le soutient indéfectible de ses deux meilleures amies… découvrez comment Noëlie s’en sort !
Avec pour décor la belle station balnéaire d’Hossegor, cette expérience va changer sa vie… et bien sûr, lui permettre de trouver le Grand Amour.

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vidéo Buzz

Quand Marilyn fait de la publicité sans le vouloir pour un célèbre parfum